Le bilan d'orientation scolaire



Analyse de profil  (pour l'employeur)



Chez les adolescents et les jeunes, les questions d’orientation émergent notamment à la fin d’un cycle scolaire, et l’on conçoit leur importance si l’on considère à quel point certains choix seront déterminants : choisir une filière, ce n’est pas seulement opter pour telle ou telle matière, mais c’est aussi se projeter plus loin dans l’avenir. Or, les projets professionnels restent souvent très flous : non seulement en raison d’un manque d’informations sur la vie active, mais encore à défaut d’une connaissance de soi suffisante.


A destination des jeunes désireux de bâtir un projet professionnel ou d’études, le bilan d’orientation emploie des techniques qui leur sont adaptées afin de mettre en évidence leurs caractéristiques propres.

Pour ce faire, dans le but de l’émergence d’un projet et de la mise au point d’une stratégie qui permettra de le faire aboutir, il met en œuvre le savoir-faire de la psychologie de l’orientation, sous-discipline reconnue de la psychologie depuis l’avènement de la psychologie moderne. Il s’inscrit dans une démarche complète qui tient compte de tous les éléments en cause mais il se centre sur les aspects psychologiques.


Les domaines en jeu dans l'orientation scolaire et professionnelle








Déroulement


En tant que bilan psychologique, le bilan d'orientation est composé d’une évaluation de l’efficience intellectuelle (tests) et d’une exploration de la personnalité (ici, un ou plusieurs questionnaires). Il inclut en outre un questionnaire d’intérêts professionnels.

Son déroulement classique est le suivant :

1/ Un entretien préliminaire, qui permet au psychologue de cerner la demande et de choisir les outils les plus adaptés. Dans le cas du bilan d'orientation, cet entretien peut être allégé.

2/ La séance de tests et questionnaires, généralement d’une demi-journée. Les outils du bilan d'orientation ouvrent la possibilité d’être effectués en semi-collectif (3 à 5 jeunes).

3/ Le psychologue, de son côté, « corrige » les tests

4/  Un entretien de restitution intégratif : le psychologue explique, souvent à l’aide de graphiques et de préférence en présence des parents, les conclusions qu’il a pu tirer, et un échange indispensable se met en place.

5/ Un compte-rendu écrit est rédigé par le psychologue.

Après le bilan d’orientation, des entretiens d’approfondissement sont possibles, y compris des séances de consultation de documentation, éventuellement en petit groupe.


Le bilan d'orientation est proposé par des psychologues, car ceux-ci connaissent les mécanismes de la personnalité, des aptitudes intellectuelles, de la motivation, des relations familiales, c'est-à-dire de tout ce qui est à la base de la construction d’un projet.

Le titre de psychologue est réglementé. Il ne peut être obtenu qu’après cinq années d’études de psychologie, sanctionnées par un diplôme de troisième cycle sans lequel nul ne peut se déclarer psychologue.

Le psychologue utilise des outils spécifiques, tests ou questionnaires, dont l’utilisation est de sa seule compétence, et qui ont été créés avec toutes les garanties requises.


Je propose plusieurs formules où vous positionner selon votre demande. L’entretien préliminaire est utile lorsque le jeune rencontre des difficultés scolaires ou psychologiques. Il me permet alors de choisir plus finement les outils que j’utiliserai (même si plusieurs jeunes travaillent en même temps, ils ne passent pas les mêmes tests). En revanche, lorsque la situation est relativement courante et qu’il n’y a pas d’urgence, je conseille d’opter pour la formule « simple », en vous dispensant de l’entretien préliminaire, et en choisissant la passation semi-collective sans entretien préliminaire. Cela permet d’optimiser le temps et réduit le coût du bilan.


Le tarif varie en fonction de ces données et en fonction de l’âge (voir fiche "tarifs").

 

 










Clotilde BEYLOUNEH

38 rue de Liège, 75008  Paris


Psychologue

 01 44 70 98 59

TarifsContactAudios- VidéosLivresClotilde BEYLOUNEH Psychologue